Cold Winter Challenge !

Bonjour à tous !

Après quelques temps de réflexion, je me lance et je participe au challenge Cold Winter organisé par ChocolateReaders et MargaudLiseuse ! C’est grâce à ma copine Listesratures que j’ai découvert le challenge.

Qu’est ce qu’un challenge ? Un challenge c’est avant lires des livres ! Ce qu’il faut c’est un thème à respecter et des consignes à suivre. Ici, les organisatrices ont choisi de nous proposer deux menus différents. Pour ma part j’ai choisi celui de MargaudLiseuse : Noël scintillant.
Ce menu ce compose des thématiques suivantes :

  • Une réécriture de conte
  • Une histoire se déroulant à Noël
  • Un roman possédant le mot hiver/glace/neige dans le titre

Pour correspondre aux thèmes proposés j’ai choisi :

  • Belle, de Robin McKinley
  • Christmas Pudding, de Nancy Mitford
  • Noël d’un enfant au pays de Galles, de Dylan Thomas
  • Glacé, de Bernard Minier

Je sais que ça ne fait pas beaucoup, j’espère pouvoir en rajouter au fur et à mesure !

L’anneau de Claddagh – T.1 Seamrog

Bonjour à tous !

Ce soir je vais vous parler d’un livre que j’ai beaucoup apprécié ! Il s’agit de la nouvelle série de Béatrice Nicomède : L’Anneau de Claddagh ! Avec ce premier tome, Seamrog, elle signe un début de série en beauté qui me fait attendre la suite avec impatience !

COUV_Seamrog_grande

« Irlande, comté de Galway, 1846. Keira est la fille d’une cuisinière irlandaise, Arthur le fils d’un grand propriétaire anglais. Ils ne devraient pas se rencontrer, et encore moins s’aimer. Mais le destin les réunit, pour très vite les séparer : Keira apprend brutalement qu’Arthur est parti pour New York. Dans un pays ravagé par la famine, Keira peut s’estimer heureuse d’être employée dans une maison où on ne manque de rien. Cependant, le départ d’Arthur est suivi d’autres drames qui bouleversent son existence. Et si une vie meilleure l’attendait, elle aussi, de l’autre côté de l’Atlantique ? »

Tout d’abord, je connaissais le travail de Béatrice Nicomède pour la jeunesse mais je n’avais encore jamais lu de romans de cette auteure. C’est avec plaisir que j’ai commencé celui-ci ! En effet, elle parvient à nous emporter dans l’Irlande du XIXe siècle, en pleine grande famine, avec des personnages au caractère bien définit grâce auxquels on rentre parfaitement dans l’histoire.

Keira est une jeune femme au caractère bien trempé ! Elle travaille comme bonne de l’épouse d’un grand propriétaire terrien anglais. Il faut savoir qu’a cette époque, l’Angleterre avait la main sur tout ce qu’il se passait en Irlande. La plupart des terres des irlandaises appartenaient à de riches propriétaires anglais qui se souciaient assez peu de la situation précaire dans laquelle la plupart des petites gens pouvaient se trouver. Keira a toujours été employée dans cette maison, elle s’occupe de l’épouse et est proche de leur fille, cependant elle rencontre un jour le fils d’un riche propriétaire voisin. Ils tombent amoureux l’un de l’autre, mais entre un riche héritier et une petite bonne cela semble impossible. Seulement la fille de la famille dont Keira s’occupe est d’une jalousie maladive et est prête à tout pour les séparer. J’avoue que ce passage de l’intrigue ne m’a pas trop convaincue. Mais mis à part ce passage entre les deux jeunes gens, le reste de l’histoire est tout simplement génial !

Béatrice Nicomède arrive tout simplement à nous emmener à cette époque et dans ce pays. J’avais parfois la sensation de me balader dans la lande irlandaise, d’être aux côtés des paysans dans leur révolte, de songer à l’avenir avec Keira. L’auteure à un sens du détail vraiment particulier qui permet de lire le livre avec fluidité, on ne s’ennuie jamais, elle parvient toujours à nous surprendre. Notamment parce qu’elle inclut aussi une petite dose de fantastique au sein de son récit. En effet, la grand-mère de Keira lui a léguée un pendentif étrange qui se réchauffe dès que Keira fait appel à elle et j’ai beaucoup aimé cette allusion aux légendes celtes. C’était léger et très bien mené, pile la dose de fantastique qu’il fallait pour apporter une touche originale à ce roman historique !

Ce que j’ai aimé également, c’est que Béatrice Nicomède a choisit d’alterner l’histoire de Keira avec l’histoire d’amis de la mère de Keira qui sont cottiers. Il s’agissaient de paysans qui louaient un lopin de terre à des métayers, ils étaient généralement très pauvres. Je me suis vraiment attachée à cette famille et leur histoire n’est qu’un témoignage parmi toutes les autres à cette époque. Leur fin tragique, ainsi que celle de la mère de Keira qui finit elle aussi par succombé à la maladie force la jeune fille à prendre son destin en main. Partir ou non d’un pays en crise, partir à l’aventure vers l’inconnu ou rester dans un pays à bout de souffle ? Ce sont des questions qui se posaient à l’époque, notamment en Irlande c’est pourquoi j’ai vraiment hâte de connaitre la suite de l’histoire pour savoir quel sera le destin de Keira !

 

Petit note

Bonjour à tous !

Si je vous écris aujourd’hui c’est pour m’excuser de ne pas publier plus d’articles. Je n’ai pas vraiment d’excuses si ce n’est que je suis en pleine période de Noël au niveau du boulot et donc je n’ai pas trop la motivation d’écrire. Toutefois, mon avenir va bientôt changer ! En effet en Janvier j’aurais beaucoup plus de temps pour m’occuper du blog, des chroniques et de la vie littéraire !

 

En attendant je vais mettre le blog aux couleurs de Noël et j’espère prendre un peu de temps pour une prochaine chronique !

 

Source : tumblr