Résultats du concours – Pumpkinbean à un an !

Oyé oyé gentes citrouilles !

Voilà le concours est terminé, je suis vraiment très heureuse de voir que vous avez été nombreux à participer à ce concours, c’est pour moi une autre preuve que le blog vous plait, et je compte continuer sur cette lancée. C’est très important pour moi que vous soyez là, que vous commentiez mes articles, vos remarques font avancer mon travail, alors un grand merci à vous !

J’ai tiré au sort les trois gagnants alors ne m’en veuillez pas si vous n’avez pas gagné mais c’est le hasard qui a parlé. J’ai donc fait trois tirages, un pour chaque livre.

Maintenant place aux gagnants !

Loosly du blog Listesratures  a gagné Je t’ai rêvé de Francesca Zappia. Bravo à toi !

1507-1

Céline_Cmn du blog Le Monde de Céline Cmn a gagné « La Sélection » tome 1 de Kiera Cass. Félicitation à toi !

51aInS4JkFL

Team Littéraire du blog du même nom a gagné « Le Feu Secret » de C.J.Daugherty et Carina Rozenfeld. Bravo à toi !

9782221190258

J’ai été aidée de deux mains innocentes pour faire le tirage au sort !

Je vous contacterai lundi par mail afin de connaître votre adresse ! Comme l’envoi se fait par mes soins, je vous enverrai les livres début mai, n’oubliez pas qu’il y a des jours fériés au mois de mai qui peuvent ralentir l’acheminement par la poste.

J’espère que ce concours vous a plu, je pense en faire d’autres de temps en temps pour certaines occasions spéciales. Merci à tous d’avoir participer et je remercie infiniment les éditions Robert Laffont, « collection R » pour m’avoir gentiment procuré ces merveilleux livres !

Les gardiens des Cités Perdues – Shannon Messenger

Hi pumpkins !

J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui après un petit moment d’absence je reviens vers vous avec un super roman, premier tome d’une saga qui promet d’être formidable : Les Gardiens des Cités Perdues de Shannon Messenger. Je remercie les éditions Lumen pour avoir publié cette série.

Sans titre 3

« Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à haute voix. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?« 

J’ai entendu parler de ce livre à travers de nombreuses critiques sur beaucoup de blogs. C’est pourquoi, je me suis laissée tenter au Salon du Livre 2016 sur le stand Lumen. Les personnes qui s’occupaient de ce stand ont été adorables et m’ont même donnée un superbe marque page, ainsi qu’un très beau badge ! Merci à elles pour leur sollicitude.

On suit donc Sophie qui sait qu’elle est différente depuis sa plus tendre enfance et qui découvre qu’elle n’est pas du monde humain mais du monde des elfes. Elle va vivre d’incroyables aventures, se fait des amis, des ennemis, mais surtout elle est au cœur d’un gigantesque complot. J’ai vraiment apprécié ma lecture car il ne se passe pas un moment sans qu’une révélation importante soit faite. Grâce à ça, la lecture est fluide, le rebondissements s’enchaînent et on ne s’ennuie jamais ! Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu un roman jeunesse qui m’aie autant transporté (mis à part La Passe Miroir).

Ce que j’ai trouvé vraiment génial c’est la découverte d’un nouvel univers, celui des elfes. C’était un peu comme retourner à Poudlard. Sophie se retrouve à devoir étudier la magie, on la suit lors de ses différents cours, on retrouve l’ambiance de certains lycées, on découvre les matières qu’elle étudie, les difficultés qu’elle rencontre, comment elle s’adapte à cette nouvelle vie qui n’est pas facile. Sophie est un personnage très attachant, elle est sensible mais forte, témoigne d’un caractère très affirmé et cherche les réponses aux nombreuses questions qui entourent sa naissance, ses pouvoirs, etc. Les intrigues sont vraiment bien ficelées, je suis tombée dans le panneau à plusieurs reprises ! J’aurais juste un petit bémol à relever, j’ai trouvé qu’à certains moments les actions se passaient un peu trop vite. C’est personnel mais il y a eu des moments où j’ai dû revenir en arrière pour comprendre ce qu’il se passait.

Ce fut pour moi une lecture très rafraîchissante ! J’ai adoré découvrir un nouvel univers, rencontrer de nouveau personnages, suivre Sophie dans sa quête de vérité. J’ai hâte de connaître la suite de ses aventures dans le monde des elfes.

Concours – Pumpkinbean a un an !

Hello les citrouilles !

CONCOURS CLÔTURÉ  

Aujourd’hui on ne va pas parler de livres, de musiques, de l’univers littéraire en général. Aujourd’hui on va parler de vous ! Vous qui m’avez soutenue depuis avril 2015, car oui en ce joli mois d’avril le blog fête ses 1 an ! Grâce à vous, le blog a reçu près de 1000 visites en un an, venues de 12 pays différents. Vous m’avez laissé 66 commentaires, vous avez aimé une cinquantaine de fois, bref vous avez alimenté le blog, vous l’avez rendu vivant ! C’est vous me donnez l’envie de continuer, l’envie de poursuivre cette chouette aventure alors pour vous remercier j’organise un petit concours !

blop

Je vous propose de gagner trois livres complètement différents. Un livre coup de coeur « Je t’ai rêvé » (chronique ici), un livre tiré d’une saga que j’ai adoré « La Sélection » et un livre qui me fait terriblement envie « Le Feu Secret« . Je remercie de tout coeur les éditions Robert Laffont collection R pour ces ouvrages.

concours

Règlement du concours 

  • Pour participer il vous suffit de répondre au petit questionnaire ci-dessous
  • Les concours a lieu du 15 avril au 28 avril 2016 jusqu’à 20h
  • Je transmettrais les résultats sur le blog le 29 avril dans la journée dans un article consacré aux gagnants.
  • Les gagnants seront contactés par mail, si vous ne répondez pas je transférerais votre récompense à quelqu’un d’autre
  • Le concours est ouvert à la France métropolitaine, la Belgique et la Suisse
  • Les récompenses seront envoyées par mes soins
  • N’hésitez pas à partager l’article grâce au hashtag #pumpkinbeanbirthday sur les réseaux sociaux

Bonne chance à tous !

 

Les derniers jours de Rabbit Hayes – Anna McPartlin

Bien le bonjour les citrouilles !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre magnifique, une perle rare, un bijou qui m’a fait trembler, sourire, pleurer, bref un véritable coup de coeur, j’ai nommé : « Les derniers jours de Rabbit Hayes » de Anna McPartlin, je remercie les éditions du Cherche Midi pour cette merveilleuse découverte.

article01

« Quand Mia, surnommée affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n’a plus que neuf jours à vivre.
Tous ses proches sont présents à ses côtés pour la soutenir. Jack et Molly, ses parents, incapables de dire adieu à leur enfant, Davey et Grace, son frère et sa sœur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille, Juliet, sa fille de 12 ans qu’elle élève seule, et enfin Marjorie, sa meilleure amie et confidente. Au fur et à mesure que les jours passent et que l’espoir de la sauver s’amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s’interroger sur leur vie et la manière dont ils vont continuer sans celle qui leur apporte tant. Car, si Rabbit a elle-même perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entourage.« 

J’ai découvert ce livre sur le blog MyPrettyBooks, mais je n’avais pas osé me lancer dans cette lecture. J’avais peur que ça me bouleverse, mais au Salon du Livre 2016 j’ai sauté le pas ! Croyez-moi j’ai bien fait. J’ai rapidement su que ce serait un coup de coeur pour moi, j’ai même ralenti ma lecture à certains moments car je n’avais pas envie de refermer ce livre, d’arriver à la fin et de devoir tous les quitter.

En lisant ce livre on comprend l’impact que peut avoir une personne dans notre vie, comment quelqu’un peut changer votre vie en un claquement de doigt. Je crois que c’est ce qui m’a le plus touchée. On apprend aussi comment une vie peut changer en une fraction de seconde lorsque le verdict tombe : cancer. Une famille c’est un noyau, où chacun se sent impliqué lorsque l’un de ses membres ne va pas bien, souffre. Mais ce que l’on voit aussi à la lecture de ce livre c’est comment une famille toute entière se sent impuissante face à quelque chose que personne ne peut maîtriser. C’est profondément touchant, mais surtout incroyablement bouleversant. J’ai vu l’amour des parents, des frères et soeurs, des amis, leur sincérité, leurs joies, leurs peines. On est au coeur de cette famille et on ressent les choses comme si on en faisait partie.

Ce qui est formidable dans ce livre, c’est que l’on s’attache à chaque personnage, qu’on ait plus ou moins d’affinités avec eux. C’est un roman choral, où chacun à la parole, on suit leur histoire, on comprend qui ils sont et le petit plus par rapport à d’autres livres c’est que l’auteur s’est attachée à nous montrer l’essentiel, elle ne s’est pas attardée à de petits détails sans importance. J’ai véritablement adoré chaque membre de la famille de Rabbit. Mais sans doute avec une petite préférence pour Davey qui semble être le plus paumé d’entre tous. Il y a également beaucoup de flash-back et c’est quelque chose que j’adore quand je lis un livre. Revenir en arrière et voir comment on évoluer les protagonistes je trouve que ça apporte une petite chose en plus à la lecture !

Je dois vous avouez que je n’ai qu’une envie, l’offrir à tout mon entourage ! Même si ce livre est bouleversant, même si on pleure, on sourit aussi, beaucoup.

Musique – Gabrielle Aplin

Bonjour mes petites citrouilles !

Aujourd’hui je vais vous parler d’une jolie découverte musicale faite totalement par hasard ! En effet, j’ai découvert Gabrielle Aplin alors que j’écoutais une playlist sur Youtube à l’occasion de la rédaction d’articles sur le blog. Depuis j’ai écouté beaucoup de ses chansons et je dois vous avouer que j’aime vraiment beaucoup ce qu’elle fait !

packshot

Généralement je n’écoute pas beaucoup de musique, sauf lors de trajets en transports en commun ou quand je suis en voiture (ce qui n’arrive pas souvent). La plupart du temps, comme je lis dans les transports, j’ai besoin de musique douce ou qui reflète l’ambiance de ma lecture. J’écoute donc énormément de Bandes Originales de films. Mais cette fois j’ai décidé d’explorer un peu plus l’univers de la musique et je me suis lancée dans la rédaction d’un article avec un fond sonore inconnu. Au cours de mon écriture, je m’arrête et regarde le morceau en écoute : Gabrielle Aplin – Please Don’t Say You Love Me. C’est le déclic. J’adore la sonorité de sa voix, l’instrumental, l’ambiance qui se dégage de ce morceau. Ni une ni deux je recherche d’autres chansons de cette artiste sur Youtube. J’ai écouté quelques morceaux, puis l’album English Rain plusieurs fois. Il en fallait peu pour me convaincre, rien que le nom de l’album, j’ai tout de suite été conquise !

Gabrielle Aplin est une chanteuse et musicienne anglaise. Elle s’est notamment fait connaître avec sa reprise de The Power of Love du groupe Frankie Goes to Hollywood. Elle a une voix très douce, assez sensuelle, rythmée par une musique entraînante. Ses textes sont plutôt sympas et l’ambiance pop-rock qui se dégage de ses chansons est vraiment agréable à l’écoute. J’en suis encore à explorer son univers musical qui s’avère très diversifié, et je suis vraiment heureuse d’avoir découvert cette artiste !

Gabrielle-Aplin-Single-Track

Si vous souhaitez découvrir cette artiste, je vous invite à écouter les nombreux morceaux en écoute sur sa page Youtube

Le gourmet solitaire – Jiro Taniguchi et Masayuki Kusumi

Bonjour les citrouilles !

Aujourd’hui je vais vous parler bande-dessinée et plus précisément manga ! J’ai toujours aimé lire des mangas depuis mon adolescence grâce à Love Hina de Ken Akamatsu et Fruit Basket de Natsuki Takaya. J’y ai découvert une culture différente, un autre format que la BD traditionnelle, de nouveaux dessins, bref un nouveau genre de lecture. Aujourd’hui je vais vous parler d’un manga que j’ai vraiment adoré : Le Gourmet Solitaire de Jiro Taniguchi et Masayuki Kusumi, chez Glénat.

61c8ODt-TsL._SX355_BO1,204,203,200_

« On ne sait presque rien de lui. Il travaille dans le commerce, mais ce n’est pas un homme pressé ; il aime les femmes, mais préfère vivre seul ; c’est un gastronome, mais il apprécie par-dessus tout la cuisine simple des quartiers populaires… Cet homme, c’est le gourmet solitaire. Chaque histoire l’amène à goûter un plat typiquement japonais, faisant renaître en lui des souvenirs enfouis, émerger des pensées neuves, ou suscitant de furtives rencontres.« 

J’ai commencé cette lecture sans savoir dans quoi je me lançais. En effet, quelques amis m’en avaient parlée et j’avais envie de le lire car je m’intéresse à la culture japonaise. Dans la plupart des mangas que j’ai lu, à chaque fois que je tombais sur des scènes où l’on préparait de la nourriture, cela me donnait envie d’en savoir plus. Je peux vous dire que je n’ai pas été déçue ! Chaque chapitre m’a fait découvrir un type de plat différent. Les raviolis chinois revisités à la japonaise, le barbecue coréen, etc. Tout est détaillé, les dessins parlent d’eux mêmes et ça m’a vraiment donnée envie de goûter tous les plats !

gourmet-solitaire-ch1

Ce qui est sympa c’est que l’on suit le personnage principal selon sa faim, ses moyens et ce qu’il trouve sur son chemin. On arpente certains quartiers de Tokyo, certaines villes ou village, on y découvre les petits food-trucks japonais, les petits restaurants de famille, c’est vraiment chouette ! On est très proche de ce personnage, ce gourmet solitaire, on apprend quelques petites anecdotes sur sa vie passée, mais c’est vrai que j’aurais aimé en savoir un peu plus sur qui il est vraiment. Malgré ce petit défaut, j’ai adoré me balader avec lui, découvrir comme lui les restaurants, les différents mets qu’il choisi, c’est vraiment agréable parce qu’on se sent au même niveau : parfois il ne sait même pas quoi commander, il prend au hasard, alors on le regarde (on le lit), tester des choses qu’il ne connait pas. Grâce à ça, j’ai vraiment appris beaucoup de choses sur cette culture et cette cuisine.

Ce fut pour moi une très belle découverte, une lecture vraiment sympa avec une ambiance douce, un personnage énigmatique et un bel apprentissage de la cuisine japonaise. Je vous recommande chaudement cette BD si vous souhaitez comme moi en savoir plus sur ce genre la culture nippone.

The Fictionnal Boyfriend TAG

Coucou les citrouilles !

J’ai été taguée par JulieTulisEllelit pour ce TAG autour des petits-amis imaginaires ! Je dois vous dire que ça n’a vraiment pas été facile pour moi de faire ce TAG ! Je n’avais aucune idée de qui choisir ! Commençons donc :

Le plus romantique : Je dirais Fitzwilliam Darcy (Orgueil et Préjugés – Jane Austen), il reste la figure romantique que je préfère !

tumblr_nvzpmmqthv1s8c5aho1_500

Le plus sombre et mystérieux, mais qui a un bon fond : Hauru (Le Chateau Ambulant, Hayao Myazaki)

Le paranormal : J’adore Hatori (Fruit Basket – Natsuki Takaya), il est vraiment incroyable comme personnage !

Celui que tu veux apprivoiser : La Bête (Belle – Robin McKinley),en tant que bête il reste à apprivoiser comme Belle a su le faire.

Celui de ta friend-zone : Miles (Je t’ai rêvé – Francesca Zappia), il est quand même trop bizarre, mais tellement touchant et adorable.

Ton âme-sœur : Je ne sais pas du tout…

Celui avec qui tu aimerais t’enfuir pour te marier : Henry Tilney (Northangger Abbey – Jane Austen), il est trop mignon, si gentil et n’hésite pas à aller contre les volontés de son père pour être avec la femme qu’il aime.

 

Celui avec lequel tu irais n’importe où en aventure : Meriadoc (Le Seigneur des Anneaux – J.R.R. Tolkien) parce que c’est un hobbit et qui est juste génial ! En plus, il est chevalier du Rohan.

tumblr_mhcbgkJXlq1s33ck2o1_500

Celui avec lequel tu aimerais être coincée sur une île déserte : Peeta (The Hunger Games – Suzanne Collins), parce qu’il a survécu aux Hunger Games, il saura m’aider sur une île.

Celui qui est le plus badass : Définitivement Aragorn (Le Seigneur des Anneaux – J.R.R. Tolkien) !

Voilà ! J’espère que ce TAG vous a plu, j’ai vraiment cherché dans toutes mes lectures, séries et films. Si vous souhaitez reprendre le TAG allez-y !