Série TV – Call the Midwife

Hi readers !

En pleine monomanie britannique, j’ai découvert une superbe série tirée des Mémoires de Jennifer Worth, une sage-femme qui a exercé dans un quartier pauvre de Londres à la fin des années 1950.

p02gcynb« East End, Londres, 1957. Sage-femme fraîchement diplômée, la jeune Jenny Lee s’apprête à entrer dans la vie active. Mais en lieu et place de l’hôpital où elle croit avoir été embauchée, c’est un couvent qui l’attend : Nonnatus House. Elle va y découvrir l’âpre réalité d’un quartier défavorisé, mais aussi faire la connaissance de femmes qui sont de véritables héroïnes.« 

Je ne savais pas tellement à quoi m’attendre en commençant cette série, le sujet ne me parlait pas plus que ça mais j’ai été surprise par l’intensité de cette histoire.

Tout d’abord le scénario est vraiment bien écrit, l’histoire en elle même n’est pas extraordinaire, il s’agit simplement de femmes qui font leur travail mais derrière tout cela il y a des sujets importants qui sont abordés, tout en mettant le thème de l’enfantement au premier plan. La place de la femme dans les années 1950-1960 est une trame importante de l’histoire et, malheureusement, malgré certaines avancées il y a des sujets qui sont toujours d’actualité.

Ce qui fait la force de cette série c’est bien évidemment son casting. Je ne saurais pas dire quelle actrice je préfère car elles sont toutes exceptionnelles, elles sont très sincères dans leur interprétation. Les personnages sont très bien construis, chaque sage-femme, chaque mère, père, ami, à une personnalité bien définie qui les rend vraiment très attachants. Petit plus, la narration est interprétée par Vanessa Redgrave et c’est un bonheur d’entendre sa voix à chaque épisode, ça apporte une superbe profondeur à l’histoire.

ldhkjnei2rqejlbgulwx

Ce que je préfère dans cette série c’est qu’il s’agit avant tout d’une histoire de femmes, écrite pour tout le monde. Il se s’agit pas de se montrer revendicatif, d’imposer des idées mais plutôt de faire comprendre au spectateur que certains combats sont nécessaires pour l’émancipation des femmes. J’ai trouvé que cette série était très émouvante et j’ai été touchée par l’histoire de ces mères, de ces sage-femmes, de ces nonnes, qui sont avant tout des femmes comme nos mères, nos soeurs, ou nous même.

Mon avis : ★★★★★
Coup de ♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s