Le Passeur – Lois Lowry

Coucou les citrouilles !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre lu il y a quelques années, qui est et restera l’un des livres les plus bouleversants que j’ai lu : Le Passeur de Lois Lowry.

« Le monde dans lequel vit Jonas est bien éloigné du nôtre : une société où la notion d’individu n’existe pas. Plus surprenant encore : ses membres ne ressentent rien. Ni amour ni haine viennent bousculer leur quotidien. Les gens ne meurent pas non plus. Ils sont « élargis ». Tout comme le héros de cette histoire – un garçon de douze ans – le jeune lecteur brûlera de savoir ce qui se cache derrière ce terme si obscur. « 

Ce livre m’a bouleversée, non pas uniquement parce qu’il s’agit d’une dystopie, qui vous remue les méninges en un rien de temps, mais surtout parce qu’il s’agit avant tout d’un livre pour enfant. C’est la toute la puissance du livre. C’est écrit de façon simple, sans élucubrations ni hyperboles. Les phrases sont courtes, l’auteur va à l’essentiel et c’est ce qui fait que l’on est prit par l’intrigue du début à la fin.

Dès le départ on est plongé dans ce monde sans couleur, sans émotions, sans vagues. Tout ce qu’on sait c’est que lorsqu’un bébé n’est pas assez fort, lorsque l’on désobéit plus de 3 fois au règlement et que l’on est un ancien, on est élargit, c’est-à-dire qu’on va vers l’Ailleurs, sauf qu’on ne sait pas du tout ce qu’est l’Ailleurs. Toute l’intrigue de ce livre tourne autour de ce qu’il s’est passé avant que les couleurs ne soient perdues, mais également de ce qui se passe après un élargissement. J’ai beaucoup aimé comme Jonas est présenté. Au début, il semble neutre, suit sa famille mais quelque chose est un peu différent chez lui, sa curiosité sans doute. C’est ce qui va sceller son destin, et nous apprendre toute la vérité. Ce qui m’a bluffée, c’est toutes les questions qui sont abordées dans ce livre. L’auteur va aborder les thèmes du libre arbitre, des choix que nous devons faire, des souvenirs, de la mémoire, etc. C’est très poignant, sachant que le livre est conseillé à partir de douze ans. 

Une dystopie pour des enfants c’est assez impressionnant, je ne m’attendais pas à ce que cela soit aussi fort. C’est simple, sans fioritures, mais ça vous serre le coeur. C’est philosophique, poignant mais surtout très troublant.

Ma note : ★★★★★

Coup de coeur

P-S : J’avoue que je n’ai pas vu le film et je ne sais pas si j’ai envie de le voir malgré un casting très alléchant. J’ai peur d’être terriblement déçue…

Publicités

5 commentaires sur « Le Passeur – Lois Lowry »

  1. En lisant le résumé j’ai effectivement reconnu le film que j’ai vu (j’ignorais totalement qu’il s’agissait d’un livre à l’origine) 🙂
    Comme toi, j’ai beaucoup aimé l’intrigue et l’originalité de celle-ci.

    Aimé par 1 personne

  2. Le passeur est aussi un de mes coups de cœur et comme toi j’ai été bluffée par la simplicité d’une écriture qui aborde pourtant des sujets complexes. Mes premières impressions datent d’il y a quelques années mais j’ai revécu exactement la même chose en relisant la version originale il y a peu de temps.
    Bref un classique de la littérature jeunesse à faire lire aux plus grands 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s