Film – Miss Peregrine et les enfants particuliers

Hello pumpkins !

Aujourd’hui je vais vous parler cinéma, car grâce au fait que je suis membre du site Tim-Burton.net j’ai eu la chance, que dis-je, le privilège d’assister à l’avant première du prochain film de Tim Burton : Miss Peregrine et les enfants particuliers, adapté du roman du même nom de Ransom Riggs.

miss-peregrine

resume

« À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs …  et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre « particularité » peut sauver ses nouveaux amis. »

monavis

Je dois vous avouer qu’ayant lu le livre j’étais très impatiente de découvrir le film. Sachant qu’en plus d’être dirigé par mon réalisateur favori, le casting me plaisait énormément, j’attendais beaucoup tout en m’étant tenue à l’écart de la vague promotionnelle. En effet je n’avais vu qu’une seule fois la première bande-annonce.

miss-peregrines-still

Et bien sachez que je n’ai pas été déçue. L’ambiance du livre se retrouve très bien dans le film. Les décors sont fabuleux et l’histoire est plutôt bien respectée. Le début du film est véritablement proche de celui du livre, c’est assez lent, on attend beaucoup, on découvre, au même rythme que Jake, les indices que lui laisse son grand-père. Malgré le fait que je connaissais l’histoire et les acteurs, j’étais tout aussi intriguée que lui de découvrir qui se cachait sous le nom de « Miss Peregrine« . Certains détails ont été changés, mais cela ne m’a posé de problèmes car, comme l’a dit Tim Burton, cela a été fait en accord avec Ransom Riggs qui a collaboré avec l’équipe. Ainsi, si certains changements ont été fait, c’est en toute connaissance de cause. J’ai même plutôt apprécié ces changements, j’ai trouvé qu’ils donnaient du rythme du film, et puis, on ne peut pas mettre l’intégralité d’un livre dans un film. Pour autant, même si tout cela ne m’a pas dérangée, il est vrai que le scénario est parfois un peu désordonné. J’avais lu le livre donc je n’étais pas trop perdue, j’ai compris les choses assez facilement mais je ne crois pas que ce soit le cas de tous les spectateurs. Pour autant, il s’agit là d’une critique que l’on peut faire pour chaque film qui est une adaptation (regardez Harry Potter).

home-page-feature-thumbnail-image-front-featured-films-slider-3

En ce qui concerne les acteurs, comme toujours chez Tim Burton, ils sont très bien dirigés. J’ai vraiment beaucoup aimé ce qu’il a fait du personnage de Jake qui est aussi naïf que dans le livre et Asa Butterfield est parfait ! Comme toujours, je n’ai rien à redire d’Eva Green qui campe une superbe Miss Peregrine, et même si je la voyais plus vieille dans mon imagination lors de ma lecture, elle nous offre ici une très chouette interprétation. Elle montre bien que Miss Peregrine est là pour protéger les enfants, et son charisme donne un véritable plus au personnage. Les changements de rôles effectués sur les autres personnages ne m’ont pas déplu et les acteurs ont été très bien choisis. Ella Purnell est parfaite dans le rôle d’Emma et s’ajoute à la liste des blondes platines qui peuplent l’univers de Tim Burton. Enfin, Samuel Lee Jackson est incroyable, comme toujours, dans le rôle de M. Barron à la fois drôle et flippant.

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce film, malgré quelques détails peut-être trop brouillons à mon goût, ce sont les enchaînements de situations, car même si le début semble un peu long (il en va de même dans le livre), le reste est ponctué de moments intenses et plein de suspens avec des touches d’humour et de révélations, et c’est peut-être ce qui m’a déplu dans le livre. Tout semblait sombre, presque trop, là Tim Burton y a intégré une action plus rythmée et un véritable grain de folie, ainsi que de nombreuses références telles que Shining, Jason et les Argonautes et bien d’autres.

394782-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Je dois vous avouer que j’aime énormément ce réalisateur. Il a su tirer son épingle du jeu dans une industrie parfois réfractaire à son genre. Il a un univers propre à lui, avec des touches spécifiques. Pour autant, Miss Peregrine et les enfants particuliers a été pour moi révélateur du fait que Tim Burton avait changé de style de réalisation. Après Frankenweenie, il semble avoir terminé un « cycle », il n’y a qu’à voir Dark Shadows et Big Eyes, qui me paraissent peut-être plus « lisses« . Miss Peregrine et les enfants particuliers s’inscrit dans cette nouvelle « ère » et honnêtement j’en suis assez contente car j’ai passé un bon moment. Auparavant prit dans la spirale folie sombre et drôle, je crois qu’aujourd’hui Tim Burton est plus proche d’une folie douce et ça me plaît beaucoup.

05

Advertisements

Un commentaire sur « Film – Miss Peregrine et les enfants particuliers »

  1. J’ai hâte de voir ce que ça donne personnellement. J’ai beaucoup aimé les deux premiers romans mais il y a des détails dans la bande-annonce qui m’ont un peu gênée ! J’espère que je saurais passer outre pendant mon visionnage 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s