Soeurs sorcières tome 1 – Jessica Spotswood

Bonjour les citrouilles !

J’espère que vous allez bien ! Pour fêter l’arrivée de l’automne et la préparation d’Halloween, je vais vous présenter un livre que j’avais depuis longtemps dans ma PAL, Soeurs sorcières de Jessica Spotswood.

soeurs-sorcieres

Nom : Soeurs sorcières
Auteur : Jessica Spotswood
Editeur : Nathan
Pages : 400
Date : Juin 2013
Prix : 15,90€
Page éditeur

resume 

« Cate, Maura et Tess vivent dans une Nouvelle-Angleterre imaginaire du début du XXe siècle. À 17 ans, les femmes doivent normalement choisir entre se marier et rejoindre les ordres. Mais en plus d’être femmes, elles sont sorcières. Si quelqu’un le découvre, les Frères les enverront à l’asile ou les feront disparaître, comme toutes les autres. Depuis la mort de leur mère, Cate vit dans la peur, avec la mission de protéger ses sœurs. Mais ses 17 ans approchent et tout s’accélère : son ami d’enfance la demande en mariage, alors qu’un autre jeune homme fait chavirer son cœur. Et bientôt, Cate doit se rendre à l’évidence : malgré tous ses efforts, le danger se referme sur elle et ses sœurs comme un étau… »

monavis

Pour tout vous dire, j’avais déjà tenté une première fois de lire ce livre. Malheureusement, je n’avais pas été convaincue par ma lecture, et je n’avais lu que la moitié. Aujourd’hui, après un temps d’attente je me suis replongée dans cette ambiance de sorcellerie et j’ai bien fait !

On découvre la vie de soeurs Cahill : Cate, Maura et Tess. Chacune a une personnalité bien définie, avec toutes les caractéristiques que l’on peut attendre d’un roman pour adolescents. Cate est l’aînée, elle est réservée, protège ses soeurs jusqu’à étouffer ses propres envies et désirs, elle cherche à attirer l’attention le moins possible. Suite à la mort de leur mère, c’est elle qui a la charge de s’occuper de Maura et Tess, et elle semble tout porter sur ses épaules. C’est un personnage très classique, que j’aime bien mais qui n’est clairement pas ma préférée. Elle reproche à sa défunte mère d’avoir eu énormément de secrets pour elles, de ne pas les avoir aidées et malheureusement elle reproduit le même schéma. C’est un trait de caractère qui m’a beaucoup dérangée parce que je crois que l’histoire aurait pu être différente si les trois soeurs avaient affronté les problèmes ensemble. Mais c’est aussi ça qui fait une bonne intrigue ! La seconde soeur, Maura, est flamboyante dans tous les sens du terme. Elle est impulsive, recherche la liberté et de nouvelles expériences. Vivre dans leur maison, enfermée entre quatre murs l’a rendue en colère contre sa grande soeur Cate. La relation entre elles deux est plutôt bien traitée, il y a des moments où ça m’a rendue triste de voir qu’elles n’arrivaient pas à communiquer. Ce n’est pas un personnage que j’ai beaucoup aimé, car même si je comprends ses réactions et sa soif de nouveauté et de liberté, je la trouve un peu trop passionnée à mon goût. Tess est, quant à elle, ma favorite ! Elle très attentive à son environnement, à l’écoute des autres, intelligente et vive. C’est vraiment le personnage dont je me suis sentie le plus proche (en plus elle adore faire la cuisine). Ce que j’ai aimé c’est qu’elle comprend chacune de ses soeurs et tente de faire de son mieux pour les aider. On suit surtout Cate dans ce premier tome alors j’espère que les deux autres soeurs auront plus de place par la suite.

L’histoire est typique d’un roman pour adolescents : une prophétie, une « héroïne » puissante, des secrets, une sorte de « dictature » menée par les Frères. Toutefois, ce qui est très intéressant ici c’est que l’intrigue se concentre sur des sorcières. Cela change pas mal des nombreuses dystopies qui affluent sur les étagères des librairies à l’heure actuelle. De plus, cela se passe au début du XXe siècle, donc les décors sont différents, l’ambiance également. Cela a quelque chose de « frais » et de nouveau. J’aime beaucoup la façon dont l’auteur a mélangé la vie d’un petit village, la romance, la prophétie, etc. C’est vraiment équilibré et elle a su insuffler beaucoup de suspens. La magie est très bien exploitée et donne un vrai plus à ce roman. L’auteur a su inventer une bonne mythologie sur l’histoire des sorcières. Il y a un retournement de situation à la fin de l’histoire qui est très très bien amené. Je ne m’y attendais pas du tout. Donc pour moi c’est un très bon point !

J’avoue avoir bien aimé la romance, même si ce n’est pas ce que je préfère dans ce genre de roman. Ici, on sent bien que Cate est tiraillée entre deux choix très cornéliens, qui s’expliquent très bien et qui sont très importants pour la suite de l’histoire. Elle y découvre les joies de l’amour naissant. Pour une fois, je n’ai pas trouvé ça trop « cliché ». Mais au final, ce qui m’a le plus plu dans ce roman c’est que c’est une histoire qui se concentre sur l’émancipation des femmes et des sorcières. A Chatham les femmes sont très soumises à la société patriarcale et faire un roman ado sur le désir de libération de la gente féminine à travers l’histoire de sorcières est vraiment intéressant. La présence des Frères est parfois très angoissante et apporte un côté sombre à cette histoire.

J’ai passé un très bon moment de lecture. En ce début du mois d’octobre c’est un très bon livre avec une bonne ambiance automnale et un univers magique intéressant. Je recommande aux lecteurs qui aiment les histoires de sorcières et j’ai hâte de lire la suite !

05

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s