Throwback Thursday Livresque

Hello pumpkins !

On est jeudi et comme tous les jeudi c’est Throwback Thursday ! C’est un rendez-vous livresque créé par la très chouette BettieRoseBooks ! Chaque semaine elle proposera un thème et il s’agira de présenter un livre, les souvenirs que nous en avons ou qu’il nous a apporté, qui correspondra à celui-ci.

Le thème de cette semaine : Nouvelle année et premier livre lu de 2016 (ou premier coup de coeur)

Alors je vous préviens, je n’ai pas spécialement envie de reparler de mon premier livre lu en 2016, même si j’ai adoré ma lecture et que je vous le recommande chaudement. Non, aujourd’hui je déroge à la règle et je préfère vous parler de mon premier coup de coeur. J’en ai eu quelques uns petits, mais celui-ci est véritablement l’un de mes plus gros coup de coeur de cette année, et sans doute de ma petite vie de lectrice. Je vais essayer de vous expliquer pourquoi en quelques lignes.

wp-1483044498486.jpg

resume

« Quand Mia, surnommée affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n’a plus que neuf jours à vivre.
Tous ses proches sont présents à ses côtés pour la soutenir. Jack et Molly, ses parents, incapables de dire adieu à leur enfant, Davey et Grace, son frère et sa sœur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille, Juliet, sa fille de 12 ans qu’elle élève seule, et enfin Marjorie, sa meilleure amie et confidente. Au fur et à mesure que les jours passent et que l’espoir de la sauver s’amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s’interroger sur leur vie et la manière dont ils vont continuer sans celle qui leur apporte tant.
Car, si Rabbit a elle-même perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entourage.« 

souvenir

J’ai passé deux, ou trois jours, ou quatre jours, je ne me souviens plus mais je me souviens que j’ai du ralentir ma lecture, parce que je dévorais ce roman, qu’il me bouleversais au maximum et que je n’avais vraiment vraiment pas envie de le finir. Cela m’arrive rarement de ralentir ma lecture, mais là c’était indispensable. L’histoire de Rabbit est tellement touchante, si belle et triste, c’est un hymne à la vie, à celle qu’on doit vivre aujourd’hui pour ne pas regretter demain. C’est un énorme coup de coeur pour moi, une incroyable découverte. Ce livre c’est également une rencontre, avec son auteur au salon Saint-Maur en poche, cette femme c’est un rayon de soleil qui a su me rendre incroyablement heureuse, merci à elle également !

Publicités

La Véritable Histoire de Noël – Lecture Challenge Cold Winter 2016

Hello les citrouilles !

Dans le cadre du Challenge Cold Winter 2016, je me suis procurée « La Véritable Histoire de Noël » de Marko Leino, édité chez Michel Lafon. J’avais déjà tenté de le lire à sa sortie il y a déjà quelques temps. Malheureusement, je n’avais pas poursuivie ma lecture parce que je n’avais pas trop accroché au début de ce roman. Aujourd’hui, avec un peu plus de recul je regrette de ne pas avoir été plus loin la première fois car j’ai adoré !

wp-1482095248351.jpg

Nom : La Véritable Histoire de Noël
Auteur : Marko Leino
Editeur : Michel Lafon
Pages : 288
Date : 2014
Prix : 13,95€ ou 6,60€
Site Editeur

resume

« Au cœur de la Laponie, pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l’adopter. Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël.
Avec une étincelle d’espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l’émerveillement au cœur de cette région glacée. Et pourrait bien être à l’origine d’une des plus belles légendes.« 

monavis

Je dois dire que même si j’avais déjà tentée de le lire et que je n’avais pas été convaincue, cette fois ce livre m’a fait une toute autre impression. Sans doute parce que la dernière fois je n’étais pas dans l’ambiance, ou quelque chose d’autre, je ne sais pas. Mais ce qui est formidable c’est que cette fois-ci, j’ai poursuivie ma lecture ! J’ai beaucoup aimé, mais ce ne fut pas un coup de coeur pour moi.

On va suivre la vie de Nicolas, qui après la perte tragique de ses parents et de sa soeur, va se retrouver à changer de famille tous les ans la veille de Noël. Il va finir par instaurer une belle tradition : offrir des cadeaux à tous les enfants des familles qui l’ont accueilli. Plus tard, devenu ébéniste, Nicolas perpétuera la tradition et deviendra un mythe vivant.

Entre légende, conte et récit scandinave, toute l’ambiance du roman est formidable ! On se retrouve entouré d’un paysage fait de neige et de forêts, de petits villages. C’est beau et doux. C’est une lecture que l’on se doit de faire sous un plaid, avec une boisson chaude et un joli sapin de Noël dans un coin. C’est un moment paisible passé en compagnie de Nicolas, car ce qui fait également la tranquillité de cette lecture, c’est que le personnage principal vit des moments difficiles mais ne complaît jamais dans un rôle de victime, qui souffre, bien au contraire il semble toujours trouver du positif malgré tout. C’est très agréable d’avoir un héro qui ne cherche qu’une chose : faire le bien.

L’écriture est également très belle, presque poétique à certains moments. Cela rend cette histoire encore plus féerique, et donc encore plus agréable à lire. J’avais parfois l’impression de me retrouver comme une enfant, lorsque mon père me lisait des contes quand j’étais petite. L’histoire en elle même est vraiment intéressante car on comprend que les différentes épreuves qu’a subit Nicolas ont fait de lui l’homme que l’on connaît à travers le monde aujourd’hui. Toutefois, certains passages m’ont parfois laissée perplexe car je trouvais que l’auteur avait fait beaucoup de raccourcis. Certaines situations m’ont semblé arriver là un peu trop facilement. Cela s’explique sans doute par la traduction ou par le fait qu’il s’agit d’un livre destiné aux enfants de 9-12 ans. De plus, il faut que je vous avoue que le début de ce roman est sans doute un peu longuet à démarrer. Mais passé les 50 premières pages, on est embarqué dans l’histoire et on ne peut plus lâcher ce livre.

04

Je le conseille à toutes celles et ceux qui souhaiteraient passer un beau moment de lecture, dans une ambiance de Noël.

 

Throwback Thursday Livresque

Bonjour les citrouilles !

On est jeudi et comme tous les jeudi c’est Throwback Thursday ! C’est un rendez-vous livresque créé par la très chouette BettieRoseBooks ! Chaque semaine elle proposera un thème et il s’agira de présenter un livre, les souvenirs que nous en avons ou qu’il nous a apporté, qui correspondra à celui-ci.

Thème de la semaine : Livre de Noël

wp-1482436477095.jpg

resume

« C’est la veille de Noël, les rues sont animées et chacun prépare joyeusement le réveillon. Le vieux Scrooge, avare et solitaire, est furieux. Il refuse l’invitation de son neveu et s’enferme chez lui. C’est alors que le fantôme de son ancien associé lui apparaît, suivi bientôt de trois autres spectres, plus inquiétants les uns que les autres. Scrooge est entraîné malgré lui dans un fabuleux voyage à travers le temps.« 

souvenir

Je crois qu’on ne saurait rêver mieux pour un livre sur le thème de Noël ! A vrai dire, j’ai découvert cette histoire à travers l’un de mes films d’enfance et de Noël préféré : « Le Noël de Mickey ». Ce qu’en a fait Disney est formidable et respecte vraiment bien l’oeuvre de Dickens, mais à vrai dire je ne suis pas objective du tout ! J’adore l’ambiance de ce contre, et au delà même de l’histoire de fantômes qui est une tradition anglaise, la morale de cette histoire est magnifique, et ce livre reste pour moi un doux souvenir d’enfance.

 

Animale, La prophétie de la Reine des Neiges – Lecture Challenge Cold Winter 2016

Hello Pumpkins !

J’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre génial, un livre qui m’a fait rater mon arrêt de métro, un livre poétique, féerique, bref un véritable coup de coeur ! Je vais bien sûr vous parler du superbe Animale, La prophétie de la Reine des Neiges de Victor Dixen, édité chez Gallimard Jeunesse.

wp-1481753463129.jpg

Nom : Animale, La prophétie de la Reine des Neiges
Auteur : Victor Dixen
Editeur : Gallimard-Jeunesse
Pages : 448
Date : 2015
Prix : 18,50€
Site Editeur

resume

« Et si le plus merveilleux des contes cachait le plus sombre des complots?
1833, sur une île perdue du Danemark. Elle s’appelle Blonde, il se nomme Gaspard. Elle est animale, il est fou d’elle. Le destin s’apprête à les arracher l’un à l’autre: ils sont victimes d’une prophétie qui bouleversa le monde à jamais. Blonde parviendra-t-elle à déjouer les plans de l’énigmatique Reine des neiges, avec pour seul allié un jeune écrivain nommé Andersen ?« 

monavis

J’ai acquis ce livre lors du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse 2016, qui se déroulait à Montreuil. Je n’avais pas spécialement prévu de l’acheter sur le salon, mais j’ai totalement craqué ! Il s’agit également d’une lecture que j’ai intégrée à ma PAL Challenge Cold Winter 2016. Tout semblait prédire un coup de coeur, l’intrigue, les lieux, la plume de l’auteur qui m’avait déjà conquise lors du premier tome des aventures de Blonde. Et bien, je n’ai pas du tout été déçue !

Tout d’abord on retrouve les personnages que j’avais adoré lors de ma lecture précédente à savoir Blonde, forte, téméraire, déterminée et magique, Gaspard, l’homme de sa vie, prêt à tout pour elle, jusqu’à braver bien des épreuves ainsi que d’autres personnages hauts en couleurs. Mais l’apparition de nouveaux protagonistes est sans doute ce qui m’a le plus plu ! En effet, un personnage est vraiment important et cher à mon coeur de lectrice, j’ai nommé Hans Christian Andersen, dont Victor Dixen s’est servi comme l’un des principaux acteurs de son intrigue. Il l’a rendu humain, touchant, romanesque. C’est clairement le personnage que j’ai préféré ! D’autres personnages ont fait leur apparition, bons et mauvais et c’est toujours avec brio que l’auteur nous apprend à les aimer ou à les détester.

D’autre part, parlons maintenant de la plume de l’auteur. Que dire, à part qu’elle est magnifique, qu’elle a su me transporter à tel point que j’ai, sans faire attention, rallongé le trajet qui me ramenait chez moi. Il arrive à me faire ressentir, à travers cette histoire, un grand nombre d’émotions si différentes : la joie, la haine, l’amour, la peur, etc. De plus, il distille beaucoup de petits détails et parvient à s’approprier les contes d’Andersen pour les inclure de façon subtile à travers certaines situations. Il arrive à faire en sorte que l’on recherche, à travers ses mots, la présence de ces histoires qui ont bercé notre enfance. J’avais l’impression de suivre un récit familier tout en étant surprise par la tournure que prenaient certains événement.

J’ai également été conquise par l’histoire en elle même que j’ai trouvée fluide, belle et surprenante. Je n’attendais rien de ce roman, à part sans doute ce que le résumé m’en disait. J’ai été maintes et maintes fois étonnée, bluffée par l’enchaînement des situations et les péripéties que vivaient les personnages. J’ai apprécié les voyages que Victor Dixen me faisait vivre, les lieux qu’il me faisait visiter. On sent qu’il y est allé et qu’il a cherché à reproduire ce qu’il avait pu ressentir dans de tels lieux. Je me suis plusieurs fois dit que Blonde, n’avait clairement pas de chance, mais elle parvenait toujours à survivre, à se battre. A travers son histoire, Victor Dixen nous montre que tout est possible si l’on s’accroche à ce que l’on a de plus cher.

C’est un véritable coup de coeur pour moi, une réussite pour ce deuxième tome haletant, qui m’aura surprise et bluffée. Je suis ravie d’avoir succombé à cet achat et vous le recommande chaudement pour cette période de l’année (maintenant j’ai envie d’aller boire un chocolat chaud sur la Nouvelle Place Royale à Copenhague).

06

N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire si vous l’avez lu,
je serai ravie de partager votre expérience de lecture !

Throwback Thursday Livresque

Bonjour les petites citrouilles !

On est jeudi et comme tous les jeudi c’est Throwback Thursday ! C’est un rendez-vous livresque créé par la très chouette BettieRoseBooks ! Chaque semaine elle proposera un thème et il s’agira de présenter un livre, les souvenirs que nous en avons ou qu’il nous a apporté, qui correspondra à celui-ci.

Le thème de cette semaine est : Lettre au Père Noël
(Un livre qu’on vous a offert, joker un livre que vous avez offert)

wp-1481751926412.jpg

resume« Qui aurait pu prévoir qu’une historiette, racontée lors d’une promenade en barque sur la Tamise, deviendrait un succès mondial ?
Pour la première fois en France, le manuscrit du plus célèbre de tous les contes est publié dans un luxueux coffret. 
Un document entièrement écrit et illustré de la main de Lewis Carroll à la demande de la « vraie » petite Alice, subjuguée par l’histoire qu’il avait inventée pour elle. »

souvenir

Ce livre, que dis-je ce magnifique coffret (comprenant fac-similé de l’écrit original et de la première édition), m’a été offert par un ami par pure bonté. Tout d’abord merci Loïc de m’avoir permis de posséder ce superbe objet et merci aux éditions Les Saints-Pères d’avoir édité ces deux livres ! Car oui, il faut savoir que je suis une grande fan d’Alice au pays des merveilles, mais également de l’oeuvre de son auteur et que je fais plus ou moins la collection des livres autour de cette oeuvre. C’est pourquoi, je suis vraiment heureuse d’être ne possession de ce coffret !

Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil 2016

Bonjour les petites citrouilles !

slpj2016

Aujourd’hui je vais revenir sur le SLPJ de Montreuil 2016 ! Pour la troisième ou la quatrième fois consécutive, je suis allée à ce salon dédié à la littérature et à la presse jeunesse. J’étais très impatiente d’y être cette année car je savais que j’allais avoir l’occasion de rencontrer quelques personnes que je follow sur Twitter, d’en revoir d’autres que je connais déjà mais également de voir de nombreux auteurs qui me font rêver, et surtout de profiter toute cette agitation propre au salon, tous ces livres et cette ambiance qu’on ne retrouve qu’à Montreuil ! J’ai été présente au salon le samedi et le dimanche et j’ai vécu des moments formidables.

Je suis arrivée le samedi matin à 10h15 pour retrouver Niognot et croiser Fée Lire ! Nous sommes rentrées dans le salon, pleines de joie et d’entrain !

07

Niognot sur la gauche et Fée-Lire à droite, et ma bouille au milieu !

Direction le stand Bragelonne pour voir Manon Fargetton ! C’est une auteur absolument adorable, elle s’intéresse réellement à son lectorat et c’est très agréable d’échanger avec elle. C’est toujours un plaisir de la voir. Je suis vraiment contente d’avoir pu la voir, car j’en ai profité pour me faire dédicacer « Les Illusions de Sav-Loar« , la suite de « L’Héritage des Rois-Passeurs » je j’avais adoré !

04

La belle dédicace de Manon Fargetton, avec sa petite carte de visite absolument magnifique !

Par la suite, je me suis dirigée vers le stand Gallimard-Jeunesse, pour enfin rencontrer Timothée de Fombelle ! C’est un écrivain incroyable et un homme très gentil, je suis vraiment très heureuse de l’avoir vu !

05La chouette dédicace de Timothée de Fombelle

Dans la file, nous avons rencontré Lilia Vernalia et Le Bal des Livres fous qui sont des filles vraiment sympathiques, chaleureuses et trop chouettes ! Ensuite, direction le pique-nique Booktube organisé par Myriam ! J’y ai enfin rencontré la formidable Saefiel ! C’est une fille tellement gentille et adorable, elle a un coeur gros comme le monde et c’est vraiment génial de rencontrer de telles personnes !

img_20161204_110245

Par la suite, avec Fée Lire, nous avons fait un tour pendant que Niognot se trouvait à une dédicace. J’aime énormément la partie du salon où se trouvent les éditeurs moins connus, on découvre des choses formidables et tellement jolies ! Alors que Fée Lire se rendait à une dédicace, avec Niognot nous avons discuté longuement avec l’un des éditeurs du Rouergue. Ce fut un échange très enrichissant, Niognot étant bibliothécaire et moi libraire, les trois points de vue se sont rencontrés et c’était incroyable. J’adore discuter avec des éditeurs, en plus des auteurs, c’est important de confronter les points de vues, surtout dans nos professions. Vers 16h, je suis allée sur le stand de l’Ecole des Loisirs afin de découvrir leurs nouveautés et d’attendre la dédicace de la géniale Malika Ferdjoukh ! Elle est tellement gentille, je lis ses romans depuis quelques temps et je suis toujours transportée par ses histoires.

08La jolie dédicace de Malika Ferdjoukh

Enfin, après cette journée, je suis repartie chez moi, la tête pleine de beaux souvenirs et avec une grande impatience pour le lendemain !

Le dimanche, je suis arrivée avant tout le monde et suis rentrée en avance. J’avais si peur de rater la dédicace de Christelle Dabos que j’étais la première dans la file. J’y ai rencontré la géniale Kiramizuno, qui réalise de superbes fanarts de La Passe-Miroir. Elle est vraiment douée et si gentille ! Pour tout vous dire, j’étais comme une gamine devant Christelle, mais elle a su me mettre à l’aise . Elle est vraiment à l’écoute de ses lecteurs, elle prend le temps de poser des questions, de s’intéresser à la personne qui lui fait face. J’ai pu lui parler de mon travail, de la librairie, de comment je conseillais ses livres, bref de tout. J’ai été très touchée par cette rencontre. C’est une personne formidable !

09Vous remarquerez ma tête de fangirl et la gentillesse de Christelle sur la dédicace ! (merci à Kiramizuno pour la photo !)

Par la suite, j’ai rejoins Le Bébé Dragon, Niognot, Fée Lire, Lilia Vernalia et nous avons croisé Nelli Nella qui attendait sagement la dédicace de Rebecca Donovan. Nous nous sommes toutes séparées ensuite pour ce retrouver plus tard. Pendant ce temps, j’en ai profité pour faire un petit tour (et attraper beaucoup de catalogues). Puis j’ai rejoins tout plein de jolies personnes dont Saefiel, Ericka, Elise et Allison. Ce fut un moment pipou, avec beaucoup d’échanges, de rires et de belles découvertes ! Enfin, nous avons quitté le salon avec Niognot, puis je suis tranquillement rentrée chez moi, remplie d’une douce nostalgie.

02Saefiel sur la droite, Nelli Nella au milieu et moi !

Le SLPJ c’est vraiment enrichissant car on y fait plein de rencontres, de découvertes, on partage sans cesse, on y voit tant de choses, c’est formidable et cela vaut le bruit et la fatigue ! J’ai même pu distribuer quelques cartes de visites pour le blog, parler de mon nouveau travail, etc. Je pense en avoir vu beaucoup d’entre vous, sans vous reconnaître, sans oser vous parler et je m’en excuse. J’espère vous retrouver à Livre Paris, ou lors d’une autre occasion. Sachez que j’ai passé un super week-end, j’ai rencontré de magnifiques personnes et j’ai vu mes auteurs favoris, que demander de plus ? Ah si ! Que je puisse rencontrer encore plus de personnes et voir encore plus de choses !

Je ferai un article spécial pour le Book Haul du SLPJ car j’en un peu beaucoup craqué…

Throwback Thursday Livresque

Hello les petites citrouilles !

On est jeudi et comme tous les jeudi c’est Throwback Thursday ! C’est un rendez-vous livresque créé par la très chouette BettieRoseBooks ! Chaque semaine elle proposera un thème et il s’agira de présenter un livre, les souvenirs que nous en avons ou qu’il nous a apporté, qui correspondra à celui-ci.

Le thème de cette semaine est : Cane Cane, un livre doudou

laselection
(Oui j’ai réutilisé une photo existante et mis la couverture du premier tome mais je ne l’ai pas en ma possession… J’espère que vous me pardonnerez)

resume
« Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne…
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d’Illeá, la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du jeune Prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d’office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu’elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles…
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés : l’existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu’elle n’aurait jamais osé imaginer ?« 

souvenir

Je sais ce que beaucoup d’entre vous vont dire, que ce livre est trop niais, pas très bien écrit, trop girly, mais en vrai on s’en fiche un peu parce ce qui compte c’est de passer un bon moment ! J’ai réellement adoré cette lecture, et j’ai tellement aimé que j’ai prévu de m’offrir les trois premiers tomes de cette saga pour le mois de janvier ! Je les ai lu il y a très longtemps et j’ai poursuivi la saga avec les deux autres tomes sortis dernièrement, mais j’aime toujours autant. C’est vraiment une ambiance de princesse, très cocooning (même si c’est une dystopie) et tout ce qu’il me faut quand j’ai envie de passer un bon moment sans me prendre la tête, et si jamais je n’ai ni envie d’un Harry Potter, ni d’un Jane Austen. J’ai vraiment hâte de tout relire et de découvrir les hors-séries ! J’avais été transporté par les personnages, le contexte du royaume d’Illéa, les différentes péripéties, etc. Je ne sais pas si cela en tentera beaucoup d’entre vous, mais si vous avez envie d’un roman façon princesse, dans un autre contexte que celui de l’Histoire, je vous le conseille les yeux fermés !

Et vous, quel est votre livre doudou ?