L’Appel du Coucou – Robert Galbraith

Bonjour les citrouilles !

Avant de vous faire le bilan de mon Challenge Cold Winter 2016, je vais vous parler polar. Toutefois, il ne s’agit pas uniquement d’un simple polar, mais d’un polar que j’ai totalement dévoré, et qui est écrit par une grande dame. Et oui, Robert Galbraith est le pseudonyme de JK Rowling pour l’écriture des aventures de Cormoran Strike.

wp-1485176525777.jpg

Nom : L’Appel du Coucou
Auteur : Robert Galbraith (JK Rowling)
Editeur : Livre de Poche
Pages : 696
Date : 2014
Prix : 8,30€
Site Editeur

resume

« Lorsque le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée, dans un quartier chic londonien, l’affaire est vite classée. Suicide. Jusqu’au jour où John Bristow, le frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike. Cet ex-lieutenant de l’armée, revenu d’Afghanistan amputé d’une jambe, est au bout du rouleau : sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée, un naufrage. Aidé par une jeune intérimaire finaude, virtuose de l’Internet, il reprend l’enquête. De boîtes de nuit branchées en palaces pour rock stars, Strike va passer de l’autre côté du miroir glamour de la mode et du people pour plonger dans un gouffre de secrets, de trahisons, et de vengeances.« 

monavis

Je sentais poindre une panne de lecture et j’ai donc décidé de lire un livre que j’avais vraiment envie de lire, là tout de suite. C’est tombé sur « L’Appel du Coucou » de Robert Galbraith aka JK Rowling, car j’avais envie d’un bon polar. Je suis fan d’Harry Potter mais je n’avais jamais osé lire d’autres titres de cette auteur, et bien mal m’en a pris car c’est formidable ! Qu’elle écrive pour la jeunesse ou non, JK Rowling a une plume extraordinaire, une imagination débordante et une faculté à faire en sorte que son lecteur se sente bien.

On est directement plongé dans l’histoire et l’enquête, on va suivre chacune des étapes de celle-ci et se mettre nous aussi a enquêter. Cormoran est un personnage vraiment attachant, quoique distant, mais très intriguant et l’on se passionne pour sa façon de résonner et de chercher à découvrir qui est le coupable. La manière dont est menée l’enquête est très classique et, honnêtement, c’est un aspect de l’histoire que j’ai adoré. J’avais l’impression d’être une ombre derrière Cormoran et Robin et de regarder par dessus leurs épaules. Robin est un personnage que j’ai vraiment adoré. On se retrouve beaucoup en elle, à regarder travailler un enquêteur, à tenter de rassembler les indices, sans avoir la maîtrise du métier. Robin apporte une dose de fraîcheur et de féminité très agréable à la lecture. C’est quelqu’un d’intelligent et de déterminé, d’humain.

J’avais peur de ne pas rentrer dans la trame de l’enquête, car cela se passe dans le milieu de la mode. Même si, fut un temps, j’appréciais l’image que la mode renvoie, je sais aujourd’hui qu’il s’agit d’un milieu terrible, dur et assez inhumain. J’avais peur de ne pas apprécier, mais JK Rowling va bien plus loin que critiquer un milieu très spécial, elle y décrit comment le fait de devenir un personnage public peut détruire une vie, la brûler. Il y a des réflexions très fortes dans ce livre, on sent parfois que JK Rowling a mit en avant des choses qu’elle a pu ressentir ou vivre, en tant que personnage public.

L’enquête est vraiment bien ficelée. Ce n’est pas du tout cousu de fil blanc et, peut-être que je suis naïve et que d’autres avaient compris, mais j’ai été très surprise par la révélation de fin de l’enquête, par les indices qu’elle a su distiller tout au long de la trame de son récit et tous ces personnages que j’ai d’abord soupçonné avant d’avoir la conclusion finale. Très honnêtement, j’ai été vraiment agréablement surprise. De plus, j’adore lorsque au moment où l’on découvre qui est coupable, toute l’enquête est résumée et on se plonge dans ce qu’il s’est réellement passé.

C’est un bel exercice de la part de JK Rowling de partir dans le polar après avoir écrit une saga qui a eu un énorme succès. Je trouve ça courageux et vraiment intéressant, on découvre un nouvel aspect de son écriture et j’ai passé un très bon moment. J’ai été surprise, intriguée, étonnée, ce qui chez moi est la preuve que le livre m’a plu et à su capté mon attention jusqu’à la fin. Grâce à ce livre j’ai largement évité la panne de lecture !

05

L’avez vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

 

Publicités

2 commentaires sur « L’Appel du Coucou – Robert Galbraith »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s