Fangirl – Rainbow Rowell

Bonjour les citrouilles !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre que j’avais hâte de lire, dont tout le monde disait le plus grand bien. J’y voyais un livre doudou, une petite douceur, un réconfort sans doute. C’est un peu tristement que je dois vous vouez que même si j’ai bien aimé, j’ai été assez déçue. Peut-être que l’on m’en a trop dit, que je n’ai pas su prendre du recul, mais il y a eu certaines longueurs qui ont troublées ma lecture.

wp-1480027008720.jpg

Nom : Fangirl
Auteur : Rainbow Rowell
Editeur : Castelmore
Pages : 512
Date : 2015
Prix : 18,20€
Site Editeur

resume

« Cath ne vit que pour l’écriture. Elle est une fan inconditionnelle de la série de romans à succès Simon Snow… au point de rédiger elle-même les aventures de son héros préféré, en attendant la parution du dernier tome ! Elle vit dans une bulle qu’elle ne partage qu’avec Wren, sa soeur jumelle, loin de toute vie sociale. Pourtant, c’est désormais en solo qu’elle devra affronter le monde extérieur. Wren vient de lui annoncer l’impensable : cette année, à la fac, elles feront chambre à part. Cath saura-t-elle s’ouvrir aux autres et profiter de sa vie d’étudiante ? Et l’amour dans tout ça ? »

monavis

J’ai commencé ma lecture avec une envie assez dingue ! J’avais juste fini Carrie et j’avais vraiment envie d’une histoire jolie, douce, agréable et sans trop de suspens. C’est donc avec entrain que j’ai commencé la lecture de Fangirl. Je m’y suis plongée comme une enfant et j’ai été ravie de voir que l’intrigue principale se nouait autour de l’écriture, parce que l’une des forces de ce roman c’est de parler de l’art d’écrire comme jamais. Cela m’a moi-même donné envie d’écrire ! Aujourd’hui de plus en plus de monde cherche à écrire, écrit, et c’est très plaisant de lire un roman autour de cette passion, sans pour autant que ce soit trop pompeux. Pour autant, même si cette partie reste très présente, il y a deux ou trois petites choses qui m’ont déplu.

D’une part, certains aspects du personnage de Cath n’ont pas su me toucher. Lorsque je lis un livre où l’héroïne est renfermée et timide, j’aime que le personnage se révèle totalement à travers les épreuves qu’elle rencontre. Qu’elle se sente plus forte, sans pour autant mettre de côté sa véritable personnalité. Ce que je reproche à ce Fangirl c’est que finalement Cath ne change pas, voire même elle se braque, se force presque à ne pas être ce qu’elle est vraiment. C’est parfois très frustrant. Je sais bien que c’est un personnage très casanier, qu’elle très renfermée sur elle-même, très solitaire, mais ce n’était pas une obligation d’en faire une personne égoïste et égocentrique. J’ai aimé qu’on se concentre sur un personnage casanier, pour une fois que ce n’était pas une fille à la force et au caractère incroyable, l’élue, etc. Mais honnêtement, à la fin du livre, on sent bien que tout profite à Cath : sa soeur, son père, Levi, etc. J’ai également trouvé que c’était un personnage très capricieux. Elle se met à pleurer sans arrêt, elle se complaît parfois dans son malheur, elle a du mal à aller au delà de ce qu’elle croit être. Finalement, Levi à raison mais il est parfois trop gentil. Le personnage qui va le plus lui mettre des coups de pieds aux fesses c’est sa colocataire Reagan. C’est un personnage que j’ai beaucoup aimé, avec Levi. Résultat, j’ai trouvé que Cath se victimisait parfois un peu trop, ce qui en règle générale ne me plaît pas du tout.

Autre chose qui m’a parfois un peu dérangé, ce sont les grands passages autour des fanfictions. Je n’ai pas réussi à saisir pourquoi Rainbow Rowell avait écrit une fanfiction et souhaitait en mettre les trois quarts dans son livre. Je sais bien que Cath est passionnée et que pour comprendre cette passion il faut comprendre ce que je représente une fanfiction, mais honnêtement : la moitié du livre est une fanfiction. On lit deux histoires en même temps, complètement différentes ! D’habitude ça ne me dérange pas spécialement, parce que la plupart du temps les deux histoires sont reliées, mais ici je n’ai vraiment pas aimé passer autant de temps sur une lecture qui n’était pas celle dont j’avais envie au départ. Je croyais qu’on allait suivre Cath, comme on aurait pu suivre Rory Gilmore, pas les aventures de Simon et Baz. Je ne suis pas contre les fanfictions, j’en ai lu, j’aime en lire, mais là, honnêtement je ne pensais pas que j’en lirai autant dans un livre qui à la base (si on lit bien le résumé) est censé s’appuyer sur la découverte de la vie à la fac par une jeune fille plutôt renfermée sur elle même.

Il y a d’autres choses qui m’ont parfois un peu dérangée. Comme l’histoire avec la mère. J’ai trouvé qu’il s’agissait d’un prétexte pour expliquer pourquoi Cath réagissait comme cela, pourquoi elle était si renfermée et sa soeur si exubérante. Il était important d’aborder un sujet comme celui-ci, de parler de la particularité de leur père, de leur vie passée, mais honnêtement, il y a eu des moments où j’ai trouvé ça un peu bancal.

Toutefois, il y eu des choses que j’ai bien aimé ! Notamment la relation de Cath avec Reagan, la vie à la fac, la découverte des premiers émois amoureux, comment on peut parler de la relation que l’on a avec les autres ou, tout simplement, d’être une fangirl. Ce sont des choses que j’ai apprécié mais qui malheureusement n’ont pas su me faire changer d’avis. Je dois vous avouer qu’en plus des choses dont j’ai déjà parlé, j’ai été surprise de découvrir autant de longueurs dans un livre comme celui-ci, ce qui n’a pas aidé à me faire aimé ma lecture.

Je ne le déconseille pas pour autant ! Loin de là, je sais qu’il y a parmi vous des lecteurs qui ont été émus par cette lecture ou qui le seraient par celle-ci. Cela n’a tout simplement pas été mon cas. Sachez que j’ai aimé l’histoire et l’ambiance, mais je n’ai simplement pas été touchée plus que ça par le personnage de Cath et son attitude. J’espère que les lecteurs qui ont aimé ce livre ne m’en voudront pas, mais je crois qu’il est important que je vous dise pourquoi je n’ai pas totalement apprécié ma lecture.

J’espère que cet article vous aura plu !
N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé en commentaire.

Throwback Thursday Livresque

Coucou les citrouilles !

Print

Qui dit jeudi dit : Throwback Thursday Livresque ! Voici un nouveau rendez-vous livresque créé par BettieRoseBooks ! Chaque semaine elle proposera un thème et il s’agira de présenter un livre qui correspondra à celui-ci.

Le thème de cette semaine est : Thanksgiving, pardon, seconde chance

 wp-1480011981929.jpg

resume« Cath ne vit que pour l’écriture. Elle est une fan inconditionnelle de la série de romans à succès Simon Snow… au point de rédiger elle-même les aventures de son héros préféré, en attendant la parution du dernier tome ! Elle vit dans une bulle qu’elle ne partage qu’avec Wren, sa soeur jumelle, loin de toute vie sociale. Pourtant, c’est désormais en solo qu’elle devra affronter le monde extérieur. Wren vient de lui annoncer l’impensable : cette année, à la fac, elles feront chambre à part. Cath saura-t-elle s’ouvrir aux autres et profiter de sa vie d’étudiante ? » Et l’amour dans tout ça ?« 

souvenir

Je suis un tout petit peu à la bourre pour ce TBL, et j’avoue avoir choisi ma dernière lecture mais c’est parce que j’ai très légèrement manqué de temps. J’espère que vous me pardonnerez. J’ai choisi Fangirl car ce livre aborde pour moi tous les thèmes de la semaine. Je fais référence bien entendu à Thanksgiving qui donne lieu a une situation particulière mais aussi le pardon et la seconde chance qui, mine de rien, sont des sujets assez présents dans ce livre. Pour autant je n’ai pas été convaincue par ce titre. J’ai bien aimé, mais sans plus. Promis je vous dirais tout prochainement, mais je voulais pas spoiler pour ce TBL !

Witch Hunter – Virginia Boecker

Bonjour petites citrouilles !

Dernièrement j’ai bien avancé dans mes lectures ! Dans cet article je vais vous parler d’un presque coup de coeur ! D’un roman Young Adult qui reprend tous les codes du genre mais dans une ambiance totalement différente et c’est en partie grâce à cela que j’ai véritablement adoré ma lecture !

wp-1478616193339.jpg

Nom : Witch Hunter
Auteur : Virginia Boecker
Editeur : Pocket Jeunesse
Pages : 384
Date : Juin 2016
Prix : 17,90€
Site Editeur

resume

« Une chasseuse de sorciers va devoir s’allier à ses proies pour affronter une menace inconnue… 
Elizabeth Grey, seize ans, est une redoutable chasseuse de sorciers. Mais un jour, elle-même est arrêtée pour sorcellerie ! En prison, elle reçoit la visite de Nicholas Perevil, qu’elle traque depuis toujours. Il lui propose un étrange marché : si elle parvient à déjouer la malédiction qui pèse sur lui, elle sera libérée. 

Au fil de ses macabres découvertes, tout ce qu’Elizabeth tenait pour évident est remis en question : le bien et le mal, les amis et les ennemis, l’amour et la haine… la vie et la mort !« 

monavis

Je dois vous dire que je lorgnais sur ce livre depuis un bon moment ! J’ai enfin sauté le pas à Gibert Joseph car il était d’occasion ! Je n’en revenais pas et n’aie pas pu résister ! Je dois dire que j’ai dévoré ce livre en quelques jours seulement. Ce fut une lecture intense, incroyable et pleine de rebondissements qui font que cette lecture fut presque un coup de coeur !

L’histoire nous est racontée du point de vue de l’héroïne, Elizabeth Grey. On apprend que c’est une Chasseuse de sorciers, à la botte de Blackwell, Inquisiteur du royaume d’Anglia. La famille royale a lutté contre sorciers, et autres personnes ou créatures dotées de magie, après qu’une terrible peste ait décimée le pays, ils sont chassés, exécutés, traqués. En tant que Chasseuse, elle a été élevée pour tuer, pour combattre. Orpheline, c’est un jeune garçon du nom de Caleb qui lui a sauvé la vie après que la peste ait tué ses parents. Mais Elizabeth est prise dans une machination qui ira presque jusqu’à lui coûter la vie. Elle découvrira que ses convictions étaient bernées d’illusions et que ce qu’elle croyait mauvais ne l’était peut-être pas.

C’est vraiment un roman que j’ai dévoré ! L’histoire est très prenante, et c’est là que réside la force du livre. Au départ, on est certain de choses qui semblent immuables, comme Elizabeth on se retrouve en plein complot gigantesque qui semble presque impossible. L’auteur a su se servir de petits détails et à éparpiller indices tout au long de son récit, on doute beaucoup pendant notre lecture, tout comme Elizabeth.

C’est un personnage vraiment intéressant, on s’attache très facilement à elle. Ce que j’ai beaucoup aimé c’est que ce roman, qui suit tous les codes du romans young adult tels que Divergente ou Hunger Games (une jeune fille seule contre tous, désignée comme une sorte d’ « élue ») est porté par une héroïne pleine de doutes, de fragilité et très humaine. Pour autant, elle est très déterminée dans les choix qu’elle fait, elle sait aussi ce qu’elle vaut lorsqu’elle se bat. Je ne sais pas trop comment expliquer ce que j’ai ressenti à ma lecture par rapport à Elizabeth, mais c’est un personnage que j’ai vraiment beaucoup aimé. Les autres personnages sont tous très différents les uns des autres ce qui amènent une certaine épaisseur à l’histoire, car Elizabeth ne se retrouve pas seule à affronter tous les dangers. Chacun d’entre eux à une position particulière : l’ami, le mentor, la fille détestable mais qui retourne sa veste, le prétentieux un peu fourbe sur qui on peut compter, bref toute une panoplie de personnages hauts en couleurs que j’ai trouvé incroyables.

L’ambiance générale du roman est très particulière. Comme dit plus haut, l’histoire ressemble beaucoup à celle de Divergente ou Hunger Games, toutefois le contexte général est bien différent. On se retrouve plutôt vers la fin du Moyen-Âge, dans ce qui ressemble à l’Angleterre, dans un univers peuplé de rois et de sorciers, pas de nouvelles technologies, pas de manipulations génétiques ou autres. On est dans une ambiance de chasse aux sorcières terrible. Je crois que c’est ce qui m’a donné envie de lire ce livre. Un bon roman young adult mais dans une ambiance totalement différente des dystopies que l’on connait et qui finissent plus ou moins par toutes se ressembler.

Enfin, ce roman est particulier car à aucun moment je ne me suis ennuyée. Cela arrive parfois, dans n’importe quel livre que l’on se retrouve à se dire « hum c’est un peu long » et là pouf l’action arrive juste après ce ressenti. Ici, rien de ce genre, les révélations, les péripéties, les actions de folie arrivent régulièrement, les unes après les autres, dans un bon rythme, sans pour autant en être submergé ou au contraire ne pas en avoir assez et que tout se concentre à la fin. Ici, tout est bien distillé tout au long de la lecture, et ça m’a fait du bien de lire un livre tel que celui-ci. De plus la plume de l’auteur est très agréable, ce qui rend la lecture fluide. Malgré tout le bien que j’en dis, il y a une chose qui fait que ce n’est pas un coup de coeur total. Je trouve en effet que même si certains détails sont bien exploités, il m’a manqué une histoire de la sorcellerie, des légendes ou des mythes, sur lesquels se seraient posée l’histoire. Mais ce n’est qu’un détail tout à fait personnel !

J’espère que cet article vous a plu, et je m’excuse par avance si il vous a semblé un peu brouillon. Si vous aimez les histoires mêlant sorcellerie, les romans young adult bien rythmés avec des personnages attachants alors ce livre est fait pour vous !

06

Throwback Thursday Livresque

Hi pumpkins !

Print

Voici un nouveau rendez-vous livresque créé par BettieRoseBooks ! Chaque semaine elle proposera un thème et il s’agira de présenter un livre qui correspondra à celui-ci. Cette semaine on part en voyage !

Le thème est : l’Ecosse (et en joker l’Irlande)

les_brumes_d_avallach_hd

Nom : Les Brumes d’Avallach
Auteur : Marah Woolf
Editeur : Michel Lafon
Pages : 352
Date : Octobre 2014
Prix : 14,95€

Site éditeur

resume

« Après le décès de sa mère, Emma, dix-sept ans, quitte les États-Unis pour rejoindre la seule famille qui lui reste sur la petite île de Skye en Écosse. Là-bas, elle rencontre Calum, un étrange jeune homme. Tour à tour prévenant et glacial, il semble cacher un secret inavouable. Ce que l’adolescente ignore, c’est qu’en se rapprochant de lui elle les met tous les deux en danger de mort.
Emma découvrira que les légendes des brumeux Highlands sont plus réelles et dangereuses qu’elle ne l’aurait imaginé. Et qu’avec Calum ils sont peut-être le dernier espoir de deux mondes que tout oppose. »

souvenir

J’ai lu ce livre il y a deux ans. Je n’en garde pas un souvenir très exceptionnel mais j’avais passé un bon moment. Ce que j’ai le plus apprécié c’est le mystère autour de Calum et toute la mythologie dont l’auteur s’est servie pour construire son histoire, c’était assez innovant au milieu d’Hunger Games et Divergente. Je crois me souvenir que le personnage d’Emma m’avait semblé un peu trop détachée de ce qui lui arrivait, entre le décès de sa mère, la découverte de sa nouvelle famille, je m’attendais à un peu plus d’émotions, mais je me trompe peut-être. L’ambiance joue beaucoup dans cette histoire et avoir placé cette histoire sur l’île de Skye donne un côté assez dépaysant et plaisant.

Voilà pour ce Throwback Thursday Livresque ! J’espère qu’il vous aura plu !

La Sélection V – La couronne – Kiera Cass

Coucou les citrouilles !

J’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui je vais enfin vous parler du dernier tome de « La Sélection » : « La Couronne » de Kiera Cass qui clôt une saga de cinq tomes avec deux histoires annexes. Si vous me suivez, vous avez sans doute pu lire ma chronique du tome 4 ici.

lacouronne

Nom : La Sélection tome 5 – La couronne
Auteur : Kiera Cass
Editeur : Robert Laffont – Collection R
Pages : 336
Date : Mai 2016
Prix : 16,90€
Page éditeurresume«Sa mère à l’article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l’amour et du pouvoir, détestée par une partie de l’opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants.
Devenir femme, épouse et reine en l’espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le coeur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l’écouter…»

monavisJe dois vous avouer que j’ai mis une éternité à vouloir le lire car je crois que je n’avais pas vraiment envie de dire « au revoir » à cet univers. Je sais ce que beaucoup de mes lecteurs peuvent se dire : « C’est de l’ado« , « Ça a l’air assez cucul et niais« , « Encore une romance comme on en connait cent« , ce à quoi je répondrais : Oui ! Mais pas que. Parce que derrière les paillettes et les premiers émois amoureux Kiera Cass nous entraîne dans un univers absolument génial, très bien construit. J’ai clairement préféré la première partie de « La Sélection », car j’ai vraiment beaucoup aimé être à l’ « intérieur » de la Sélecion. De plus, le personnage d’America m’a plus touchée que celui de sa fille, Eadlyn. Toutefois, je tiens à dire que j’ai vraiment découvert cette dernière dans ce tome et ça m’a  énormément plu !

Eadlyn, comme dit dans mon article sur le tome précédent, n’est clairement pas le personnage que je préfère mais l’auteur a su améliorer la perception que j’en avais dans ce tome ci. Autant, dans le tome quatre elle est odieuse, autant ici elle semble s’adoucir, comprendre ses erreurs et chercher à être plus accessible à tous, surtout à son futur peuple. J’ai vraiment apprécié qu’on comprenne qu’elle était prête à tout pour son pays et sa population. Le fait qu’elle se sente perdue, qu’elle exprime un peu plus ses sentiments la rend plus attachante. C’est un très bon point pour ce tome !

L’histoire est particulièrement riche en rebondissements ! Entre les histoires que l’on découvre sur les prétendants, les alliés qui se transforme en ennemis, les révélations familiales et amicales, Eadlyn ne sait plus comment elle s’appelle mais ses « piliers » peuvent la remettre sur le droit chemin au bon moment. Seul reproche peut-être, trop de péripéties, qui partent parfois dans tous les sens, et malheureusement je n’étais vraiment pas surprise du choix définitif pour son mariage. Je m’en doutais un peu depuis le début de cette nouvelle Sélection. Mais c’est le meilleur choix possible pour elle.

Encore une fois, Kiera Cass a su me tenir en haleine tout au long de ma lecture, dans un univers familier et extraordinaire. Ses personnages sont attachants, l’écriture plaisante, l’ambiance incroyable. J’ai beaucoup aimé ce tome même si ce n’est pas mon préféré.

04

Sorcière malgré elle – Méropée Malo

Bonjour les citrouilles !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre que j’ai bien aimé mais qui ne m’a pas trop convaincue. Je l’ai découvert en librairie et la couverture m’a tout de suite attirée l’oeil. La quatrième de couverture m’a également donnée très envie. Malgré tout, il y a deux ou trois petites choses qui m’ont déplues.

l-heritiere-des-raeven-tome-1-sorciere-malgre-elle-706174-250-400

« Pour Assia, une nouvelle vie  commence !
Assia, dix-neuf ans et bac en poche, rentre chez elle après des années en pension. Mais il n’y a personne pour l’attendre et elle apprend que toute sa famille est morte. La voilà seule au monde…
La jeune fille découvre alors qu’elle est l’héritière d’une lignée de sorcières. Elle va devoir apprendre à manier ses nouveaux pouvoirs avec pour unique professeur un vieux grimoire, puisque sa mère n’est plus là.
Assia n’est pas du genre à se laisser abattre : elle surmontera toutes les épreuves et éclaircira les circonstances qui ont mené à la mort des siens, parole de sorcière !« 

L’histoire commence plutôt mal pour Assia qui rentre chez elle après 8 ans d’absence et découvre que sa tante et sa mère sont décédées. Après 8 ans sans nouvelles, c’est un véritable choc pour la jeune fille et de nombreuses questions sur son héritage familial commencent à apparaître. Grâce à trois fidèles amis de sa famille, elle va découvrir un terrible secret : c’est une sorcière. De nombreuses rencontres bonnes et mauvaises vont rythmées la vie d’Assia et sa nouvelle vie ne va pas être de tout repos.

Ce que j’ai apprécié dans ce livre c’est l’ambiance générale, faite de magie et de secrets. L’histoire de la famille Reaven est très bien construite, il y a une belle mythologie. Les amis de la famille sont des personnages qui entretiennent cette histoire et c’est très appréciable. Le côté « magique » de ce livre est plutôt sympa. Elle se retrouve seule, elle doit tout apprendre sans savoir vraiment par où commencer. L’auteur a trouvé des décors, des détails vraiment chouettes sur la magie. C’est plutôt bien exploité ! Malgré ça, il y a une petite chose qui vient entacher tout ça…

Assia est un personnage que j’ai moyennement aimé. D’abord parce que lorsqu’elle apprend la disparition de sa mère et de sa tante, elle ne paraît pas plus bouleversée, et malheureusement ça ne me semble pas très crédible… Je sais que c’est un choix de l’auteur et surtout que cela s’explique très bien par la suite mais ça m’a parut bizarre que la protagoniste qui se retrouve sans famille, sans ressources, qui change totalement de vie et se retrouve un peu désemparée ne semble pas plus « triste »… De plus, la romance m’a clairement ennuyée… Même si j’aime beaucoup le personnage d’Alec, que je trouve très intéressant, j’ai détesté la façon dont Assia se comporte avec lui, elle est si méfiante et si « immature », elle change sans arrêt d’avis. Honnêtement ça m’a gâchée une bonne partie du livre, c’est dommage parce que ça aurait pu être amené différemment et être moins cliché.

Le style de Méropée Malo est, pour moi, trop poussif, trop alambiqué. Je sais que c’est très dur de dire ça, mais il s’agit de mon ressenti en tant que lectrice et simplement le style de l’auteur ne m’a pas trop plu. C’est un peu compliqué à expliquer mais, il y a un peu trop d’actions à mon goût. Parfois, ça part un peu dans tous les sens (notamment l’épisode de la Caravelle), et je ne comprends pas vraiment où l’auteur veut nous emmener, même si la finalité de l’action correspond souvent à une révélation. Mais ça donne l’impression que c’est fait exprès et ça m’a un peu laissée sceptique. C’est dommage parce que certaines de ces péripéties sont très intéressantes et apportent un plus à l’histoire, malheureusement elles sont peut être un peu trop survolées et pas assez exploitées.

Malgré toutes ces critiques c’est une jolie découverte prometteuse. En effet, de nombreux secrets restent encore à découvrir, l’ambiance de l’histoire est assez chouette et surtout ça m’a donné l’impression de suivre les aventures d’Assia comme dans une série TV, ce qui plutôt appréciable. C’est un véritable roman fantasy young adult, qui devrait plaire à ceux qui aime la magie et les séries TV comme Pretty Little Liars, mais que je déconseille à ceux qui rechercherais une histoire plus « magique » et plus approfondie.

Ma note : ★★★★★★

PAL et wishlist (et surprise un challenge !)

Coucou les citrouilles !

J’espère que vous allez bien. Je vous retrouve ici pour un petit article où je vous parlerais de ma PAL (Pile A Lire), de ma petite wishlist et d’un challenge !

Pile à Lire

Pour en savoir plus sur les livres que j’ai choisi, il suffit de cliquer sur l’image, un lien vous reconduira sur le site de Babelio avec résumé et infos !

1507-1111449534 ob_b3ee85_couronne9782265099401une-place-a-prendre0038514389782253096764-t

Une petite prédominance pour des histoires de sorcières, d’horreur et de suspens ! Quoi de mieux pour se mettre dans l’ambiance et préparer Halloween ? J’espère vraiment me régaler et surtout j’espère me tenir à cette PAL. J’ai parfois du mal à tenir mes objectifs car j’ai l’esprit un peu volatile mais cette fois j’ai vraiment très envie de tout lire. Je mets quand même une petite réserve sur « Carrie » de Stephen King et « Prendre Lily » de Marie Neuser car j’ai deux livres de ma Wishlist que j’aimerais lire pendant cette saison !

Ma toute petite wishlist

Et oui deux livres et seulement deux ! J’essaie au maximum de réduire mes achats livresques. J’avais pour objectif de tenir 6 mois sans achats mais, vous l’aurez compris, je n’ai pas réussi… Par contre j’ai vraiment réduit mes achats, et ça c’est franchement positif ! Je compte craquer ce mois-ci pour deux livres, une nouveauté et un classique.

  • La voleuse de secrets – Brenda Drake

la-voleuse-de-secrets-t011

Fervente lectrice, passionnée d’escrime, Gianna a perdu sa mère à l’âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l’Athenæum, l’une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d’un mystérieux jeune homme. L’inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s’approche à son tour de l’ouvrage, elle se retrouve transportée de l’autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson…La jeune fille vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage : une poignée de bibliothèques anciennes mène en effet vers un monde où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s’affrontent depuis des siècles pour éviter que le peuple des hommes ne découvre leur existence. Gia apprend qu’elle est l’une des Sentinelles chargées de protéger cette société secrète. Pire encore, qu’elle est la fille de deux de ces guerriers d’exception – une union interdite – et que sa naissance n’est autre que le présage de la fin du monde. Une malédiction qui lui interdit absolument de se rapprocher d’Arik, l’inconnu aux yeux noirs de l’Athenæum…Bestiaire fabuleux, objets magiques, voyage entre les univers… Jamais plus vous ne regarderez un vieux livre poussiéreux du même œil !

  • Les quatre filles du Docteur March – Louisa May Alcott

filles_du_dr_march-5 Aux États-Unis, pendant la Guerre de Sécession. En l’absence de leur père, pasteur nordiste engagé comme aumônier dans le conflit, quatre jeunes sœurs issues de la classe moyenne de la société font face aux difficultés de la vie quotidienne en ce temps de guerre : la raisonnable Margaret (surnommée Meg), l’intrépide Joséphine (surnommée Jo), la charitable Elisabeth (surnommée Beth) et l’orgueilleuse Amy. Elles vivent à Concord dans l’État du Massachusetts avec leur mère et leur fidèle domestique, Hannah. Autrefois riche, la famille March a été ruinée lorsque Mr. March avait aidé un ami dans ses affaires, ce qui avait entraîné la faillite. Malgré cela, la famille est heureuse et n’oublie pas d’aider plus pauvre qu’elle.

Challenge 

Johanna nous propose un super challenge pour fêter Halloween ! Comme j’ai deux de mes lectures prévues dans ma PAL qui sont en totale adéquation avec celui-ci, je me suis tout de suite inscrite ! Vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin ici.

Dates du challenge : Du Jeudi 27 Octobre 2016 au Jeudi 03 Novembre 2016

Les ingrédients pour une potion parfaite :

  • Pour le premier roman à lire, j’appelle l’auteur Stephen King à la barre.
  • Pour le deuxième roman, nous devons embarquer dans un univers magique.
  • Et si pour le troisième roman, nous partions faire la rencontre des vampires ?
  • Enfin pour le quatrième roman, il nous faudra chercher parmi les fantômes.

Le challenge est validé à partir de deux romans lus.

Pour participer c’est très simple: il vous suffit de vous inscrire ici (groupe Facebook).

Je compte lire « Carrie » de Stephen King et « Soeurs sorcières » de Jennifer Spotswood pour ce challenge !

J’espère vraiment réussir à lire tous ces livres, je suis une petite lectrice, mais je me laisse le temps d’y arriver ! J’ai vraiment choisi ces livres pour leur ambiance et j’ai hâte de commencer toutes ces nouvelles lectures !

Souhaitez-vous participer ?
Quelles seront vos prochaines lectures ?